Introduction à l'économie moderne par Georges SOREL

Introduction à l'économie moderne

Titre de livre: Introduction à l'économie moderne

Auteur: Georges SOREL


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Introduction à l'économie moderne.pdf - 46,949 KB/Sec

Mirror [#1]: Introduction à l'économie moderne.pdf - 47,477 KB/Sec

Mirror [#2]: Introduction à l'économie moderne.pdf - 42,189 KB/Sec

Georges SOREL avec Introduction à l'économie moderne

CONTENANT :

Première partie : De l'économie rurale au droit

I. - Les premières formes de l'économie considérée comme science propre aux hommes d'État : préoccupations financières, influence des humanistes, équité naturelle. - Théories ricardiennes tendant à la mathématique ; circonstances qui leur donnèrent naissance. - Efforts contemporains pour passer à une économie pratique : difficulté que présente l'intelligibilité de la nouvelle économie

II. - Grande influence de l'économie du coton ; déspécialisation ; les ouvriers sont considérés du point de vue quantitatif. - Physique sociale. - Confiance absolue dans la rationalité croissante du monde. - Importance de l'agriculture scientifique. - L'économie concrète recherche les phénomènes qui présentent les différences les plus accusées. - Exemple donné par Marx

III: - Changement de point vue des socialistes parlementaires ; causes politiques de ce changement. - Théories exposées par Jaurès en 1897 et sa polémique avec Paul Leroy-Beaulieu. - Il découvre les paysans en 1900. - Recherches de Vandervelde sur la Belgique. - Classification des divers genres de domaines ; méthodes de Roscher et de Vandervelde ; celui-ci défigure les conceptions de Roscher et n'aboutit à rien, faute de pénétrer ce qu'est le fond de la vie rurale

IV. - Recherches de Le Play et de Demolins. - Effort tenté par de Tourville pour donner une base à la science sociale. - Pourquoi l'étude de la famille ouvrière est-elle fondamentale ? La psychologie des peuples : tout ce qui est de nature bourgeoise est superficiel. - Familles rivées au travail, - Divers aspects sous lesquels se présente l'étude des classes ouvrières. - Sentiment juridique du peuple ; cas où il est rattaché au travail et cas où il est importé par des bourgeois. -Chez les paysans il se manifeste surtout dans les coutumes successorales

V. - But pratique poursuivi par Le Play - imitation des peuples prospères. - Influence saint-simonienne. - Sa manière de diviser l'histoire de France et celle d'Angleterre. - Les postulants juridiques sur lesquels s'appuie la méthode suivie par Le Play. - Grande importance qu'il attache à la pureté des rapports sexuels. - Rôle de la famille. - Conclusion relative à la situation économique des ouvriers, déduite des observations de Le Play.

VI. - Attaques de Le Play contre les juristes. - Le tutiorisme des juristes et leur défiance des nouvelles lois. - Reproches injustes qu'on leur adresse à propos de leur travail normal. -L'opportunité et le droit. - L'importance de l'idée d'opportunité dans la législation relative à l'agriculture. - Travaux d'amélioration collective ; servitudes spéciales imposées aux forêts et aux mines. - Remembrement et colonisation intérieur

VII. - La colonisation requiert des formes spéciales et les forces productives ne se créent pas sous le régime de l'exploitation normale. L'histoire des antiques monastères bénédictins. Grandes analogies que présente cette histoire avec celle du capitalisme ; facilité d'avoir de la main-d'œuvre ; accumulation primitive ; technique supérieure ; discipline. - Échec de la règle de saint Columban. - Décadence des sociétés qui lie s'occupent plus que de la consommation

Deuxième partie : Socialisation dans le milieu économique

I. - Collectivisme partiel. - Théories de Proudhon sur les réformes du milieu économique. - Distinction de la production et de l'échange dam Marx. - Contradiction existant entre l'ordre adopté dans les formules et l'ordre historique des changements. - Opposition entre la production et l'échange, au .point de vue des reformes. - Observations faites par Paul de Bousiers sur les comptoirs de vente. - Nouveaux programmes socialistes

II. - Théorie proudhonienne de la propriété et influence des goûts paysans de Proudhon. - Théorie de la possession.

ETC.

Garantie Format professionnel Kindle.
Relu, corrigé et intégré par l’éditeur aux fonctionnalités de navigation du Kindle (table des matières dynamique).

Livres connexes

CONTENANT :

Première partie : De l'économie rurale au droit

I. - Les premières formes de l'économie considérée comme science propre aux hommes d'État : préoccupations financières, influence des humanistes, équité naturelle. - Théories ricardiennes tendant à la mathématique ; circonstances qui leur donnèrent naissance. - Efforts contemporains pour passer à une économie pratique : difficulté que présente l'intelligibilité de la nouvelle économie

II. - Grande influence de l'économie du coton ; déspécialisation ; les ouvriers sont considérés du point de vue quantitatif. - Physique sociale. - Confiance absolue dans la rationalité croissante du monde. - Importance de l'agriculture scientifique. - L'économie concrète recherche les phénomènes qui présentent les différences les plus accusées. - Exemple donné par Marx

III: - Changement de point vue des socialistes parlementaires ; causes politiques de ce changement. - Théories exposées par Jaurès en 1897 et sa polémique avec Paul Leroy-Beaulieu. - Il découvre les paysans en 1900. - Recherches de Vandervelde sur la Belgique. - Classification des divers genres de domaines ; méthodes de Roscher et de Vandervelde ; celui-ci défigure les conceptions de Roscher et n'aboutit à rien, faute de pénétrer ce qu'est le fond de la vie rurale

IV. - Recherches de Le Play et de Demolins. - Effort tenté par de Tourville pour donner une base à la science sociale. - Pourquoi l'étude de la famille ouvrière est-elle fondamentale ? La psychologie des peuples : tout ce qui est de nature bourgeoise est superficiel. - Familles rivées au travail, - Divers aspects sous lesquels se présente l'étude des classes ouvrières. - Sentiment juridique du peuple ; cas où il est rattaché au travail et cas où il est importé par des bourgeois. -Chez les paysans il se manifeste surtout dans les coutumes successorales

V. - But pratique poursuivi par Le Play - imitation des peuples prospères. - Influence saint-simonienne. - Sa manière de diviser l'histoire de France et celle d'Angleterre. - Les postulants juridiques sur lesquels s'appuie la méthode suivie par Le Play. - Grande importance qu'il attache à la pureté des rapports sexuels. - Rôle de la famille. - Conclusion relative à la situation économique des ouvriers, déduite des observations de Le Play.

VI. - Attaques de Le Play contre les juristes. - Le tutiorisme des juristes et leur défiance des nouvelles lois. - Reproches injustes qu'on leur adresse à propos de leur travail normal. -L'opportunité et le droit. - L'importance de l'idée d'opportunité dans la législation relative à l'agriculture. - Travaux d'amélioration collective ; servitudes spéciales imposées aux forêts et aux mines. - Remembrement et colonisation intérieur

VII. - La colonisation requiert des formes spéciales et les forces productives ne se créent pas sous le régime de l'exploitation normale. L'histoire des antiques monastères bénédictins. Grandes analogies que présente cette histoire avec celle du capitalisme ; facilité d'avoir de la main-d'œuvre ; accumulation primitive ; technique supérieure ; discipline. - Échec de la règle de saint Columban. - Décadence des sociétés qui lie s'occupent plus que de la consommation

Deuxième partie : Socialisation dans le milieu économique

I. - Collectivisme partiel. - Théories de Proudhon sur les réformes du milieu économique. - Distinction de la production et de l'échange dam Marx. - Contradiction existant entre l'ordre adopté dans les formules et l'ordre historique des changements. - Opposition entre la production et l'échange, au .point de vue des reformes. - Observations faites par Paul de Bousiers sur les comptoirs de vente. - Nouveaux programmes socialistes

II. - Théorie proudhonienne de la propriété et influence des goûts paysans de Proudhon. - Théorie de la possession.

ETC.

Garantie Format professionnel Kindle.
Relu, corrigé et intégré par l’éditeur aux fonctionnalités de navigation du Kindle (table des matières dynamique).CONTENANT :

Première partie : De l'économie rurale au droit

I. - Les premières formes de l'économie considérée comme science propre aux hommes d'État : préoccupations financières, influence des humanistes, équité naturelle. - Théories ricardiennes tendant à la mathématique ; circonstances qui leur donnèrent naissance. - Efforts contemporains pour passer à une économie pratique : difficulté que présente l'intelligibilité de la nouvelle économie

II. - Grande influence de l'économie du coton ; déspécialisation ; les ouvriers sont considérés du point de vue quantitatif. - Physique sociale. - Confiance absolue dans la rationalité croissante du monde. - Importance de l'agriculture scientifique. - L'économie concrète recherche les phénomènes qui présentent les différences les plus accusées. - Exemple donné par Marx

III: - Changement de point vue des socialistes parlementaires ; causes politiques de ce changement. - Théories exposées par Jaurès en 1897 et sa polémique avec Paul Leroy-Beaulieu. - Il découvre les paysans en 1900. - Recherches de Vandervelde sur la Belgique. - Classification des divers genres de domaines ; méthodes de Roscher et de Vandervelde ; celui-ci défigure les conceptions de Roscher et n'aboutit à rien, faute de pénétrer ce qu'est le fond de la vie rurale

IV. - Recherches de Le Play et de Demolins. - Effort tenté par de Tourville pour donner une base à la science sociale. - Pourquoi l'étude de la famille ouvrière est-elle fondamentale ? La psychologie des peuples : tout ce qui est de nature bourgeoise est superficiel. - Familles rivées au travail, - Divers aspects sous lesquels se présente l'étude des classes ouvrières. - Sentiment juridique du peuple ; cas où il est rattaché au travail et cas où il est importé par des bourgeois. -Chez les paysans il se manifeste surtout dans les coutumes successorales

V. - But pratique poursuivi par Le Play - imitation des peuples prospères. - Influence saint-simonienne. - Sa manière de diviser l'histoire de France et celle d'Angleterre. - Les postulants juridiques sur lesquels s'appuie la méthode suivie par Le Play. - Grande importance qu'il attache à la pureté des rapports sexuels. - Rôle de la famille. - Conclusion relative à la situation économique des ouvriers, déduite des observations de Le Play.

VI. - Attaques de Le Play contre les juristes. - Le tutiorisme des juristes et leur défiance des nouvelles lois. - Reproches injustes qu'on leur adresse à propos de leur travail normal. -L'opportunité et le droit. - L'importance de l'idée d'opportunité dans la législation relative à l'agriculture. - Travaux d'amélioration collective ; servitudes spéciales imposées aux forêts et aux mines. - Remembrement et colonisation intérieur

VII. - La colonisation requiert des formes spéciales et les forces productives ne se créent pas sous le régime de l'exploitation normale. L'histoire des antiques monastères bénédictins. Grandes analogies que présente cette histoire avec celle du capitalisme ; facilité d'avoir de la main-d'œuvre ; accumulation primitive ; technique supérieure ; discipline. - Échec de la règle de saint Columban. - Décadence des sociétés qui lie s'occupent plus que de la consommation

Deuxième partie : Socialisation dans le milieu économique

I. - Collectivisme partiel. - Théories de Proudhon sur les réformes du milieu économique. - Distinction de la production et de l'échange dam Marx. - Contradiction existant entre l'ordre adopté dans les formules et l'ordre historique des changements. - Opposition entre la production et l'échange, au .point de vue des reformes. - Observations faites par Paul de Bousiers sur les comptoirs de vente. - Nouveaux programmes socialistes

II. - Théorie proudhonienne de la propriété et influence des goûts paysans de Proudhon. - Théorie de la possession.

ETC.

Garantie Format professionnel Kindle.
Relu, corrigé et intégré par l’éditeur aux fonctionnalités de navigation du Kindle (table des matières dynamique).